Origine et explications des chakras

L’étude des chakras remonte à plusieurs milliers d’années. Elle trouverait son origine dans les textes Veda, les plus anciens textes de l’hindouisme. Il n’est pas aisé de donner une définition simple des chakras et encore plus de les résumer en quelques mots. En effet les chakras ne sont pas « visibles », c’est donc quelque chose que l’on doit ressentir. Tout le monde ne se retrouvera pas dans ces explications sur les chakras et c’est normal : De nos jours, nous vivons souvent déconnectés de notre corps, de nos sens et de notre essence. En langue sanskrite, le terme « chakra » signifie roue. En effet, les chakras sont dynamiques. Ils ont un mouvement rotatif qui leur permet de faire circuler l’énergie en permanence.

Où sont situés les chakras ?

Les chakras sont situés le long de notre colonne vertébrale, du coccyx au sommet du crâne. Ils sont semblables à de petits vortex, possédant un nombre de pétales précis selon la tradition. Le premier et le 7e chakra sont verticaux : Ils sont placés tout deux comme un lien entre la Terre et le Ciel. Tandis que les cinq autres sont horizontaux et irradient vers l’avant et l’arrière du corps. Un chakra est pour faire simple, un centre d'énergie ou centre énergétique placé à un endroit précis du corps physique.

Quand nous sommes en harmonie avec la vie, nos différents corps, physiques, énergétiques, éthérique et auriques canalisent de l’énergie à travers notre respiration, notre vibration et nos pensées. L’énergie circule dans tout notre être de telle manière que des changements profonds peuvent s’opérer dans notre quotidien. On est alors aligné avec nous-même et l’énergie vitale et subtile de la création peut alors s’écouler à travers nos centres énergétiques : les chakras. La plupart du temps, on parle de 7 chakras principaux. Cependant, ils seraient en fait bien plus nombreux (plusieurs milliers). Leur fonction est de faire circuler l’énergie vitale de l’extérieur vers l’intérieur du corps ou inversement.

Où sont situés les chakras ?

Comment fonctionnent les chakras ?

Dans toutes choses et dans tous ce qui nous entoure, l’énergie est présente. Tout comme notre cœur bat et nos poumons respirent automatiquement et sans contrôle de notre mental, les chakras tournent, captant ainsi le flux provenant des champs énergétiques subtiles. Invisibles à l’œil nu, on appelle ces champs énergétiques « Hara », « Prana », « Qi » ou simplement « énergie vitale ».

Le rôle des chakras est de capter les vibrations cosmiques et telluriques et de les répartir dans tous le corps afin de lui permettre de se restaurer, de s’harmoniser ou de s’adapter à l’environnement extérieur.

En règle générale, on évoque que l’énergie parvient du 1er au 7e chakra et remonte le long de notre colonne vertébrale. En effet, le 1er chakra, situé à la base de la colonne vertébrale serait le siège de la Kundalini, une énergie spirituelle qui mènerait à un sentiment d’unité avec l’Univers. Le concept est fondé sur l’accumulation d’une charge consistant à retenir l’énergie avant de la laisser s’écouler à travers la colonne vertébrale pour finalement la libérer. Notre énergie vitale circule en permanence entre ces 7 chakras majeurs. Chacun de nos chakras interagit avec les autres, qu’il influence. Ils sont étroitement liés à nos émotions et à notre état de santé. De ce fait, lorsqu'un chakra subit un blocage, l’énergie ne peux plus s’écouler entrainant des problématiques d'harmonisation sur le plan physique, psychique, émotionnel et spirituel. A l’instar quand l’un d'eux se libère, il en fait systématiquement profiter les autres et on observe une amélioration dans les relations intérieurs et extérieurs (comme une hausse de la vitalité, moins de peurs ou un égo moins présent). L’énergie est mieux canalisée et circule de façon fluide, laissant plus de place à la joie de vivre, à la créativité, à la communication, à l’amour et à la santé.

Comment fonctionnent les chakras ?

Comment savoir si un chakra est bloqué ?

Que se passe-t-il si un chakra est déséquilibré ? Lorsqu’un déséquilibre se produit la circulation de l’énergie vitale s’en trouve déréglée, et notre bien-être est remis en question. Chaque pensées, comportements répétitifs ou dilemmes chroniques, indiquent que l’énergie passant par vos chakras est bloqué par l’un d’entre eux, vous indiquant l’émotion qui doit être traité afin de guérir.

Si notre premier chakra, le chakra racine (ou Muladhara en sanskrit) est bloqué, le lien qui nous rattache au plaisir est mince et nous aurons tendance à compenser par une activité professionnelle intense par sentiment de n’en avoir jamais assez.

Si le second chakra, le chakra sacré ou Svadhisthana (situé près du nombril), se verrouille, nos besoins s’estompent, nous avons du mal à nous affirmer et nous passons quasi systématiquement les besoins des autres avant les nôtres. Sur le plan physique, nous sommes plus enclins à des constipations.

Dans le cas du troisième chakra, le chakra du plexus solaire ou Manipura, nous manifestons un manque d’estime de nous. Nous sommes plus enclins à la colère tout en prenant une position de victime laissant ainsi les autres nous exploiter plus facilement.

Comment savoir si un chakra est bloqué ?

Lorsque le quatrième chakra, le chakra du coeur ou Anahata, n’est pas équilibré, nous avons du mal à faire confiance aux autres. On a tendance à se méfier de tout et on se renferme dans une solitude qui nous fait souffrir. Notre crainte d’aimer à nouveau ferme notre cœur nous empêchant ainsi d’accéder à l’Amour.

Pour le cinquième chakra, le chakra de la gorge ou Vishuddha, nous avons du mal à nous exprimer librement en faisant foi d’honnêteté. Il est difficile de dire ce que nous pensons avec authenticité. Nous éprouvons donc des difficultés dans les relations avec autrui.

Si le sixième chakra, le chakra du troisième œil ou Ajna est contracté, nous serons perplexes et désorientés. Nous aurons donc tendance à devenir des admirateurs d’autrui, attendant un guide nous donnant les réponses à nos interrogations ou la marche à suivre dans notre vie. Nous serons plus enclins à juger et à être critique envers les autres.

Lorsque le septième chakra, le chakra couronne ou Sahasrara est fermé, notre relation avec l’invisible est bloquée et nous devenons cartésiens croyant que la solution réside uniquement en nous et dans la matière. Nous appréhendons la vie avec déception en vivant en accord avec des principes et croyances dont les résultats ne nous conviennent rarement.

L’expression de chaque chakra est donc un indicateur de notre état émotionnel. Le fait de les équilibrer ou de les harmoniser nous permet d’améliorer notre santé mentale ou physique. Nous détaillerons chaque chakra et la manière de les équilibrer dans un article spécifique.

Pourquoi nos chakras peuvent-ils se bloquer ?

Pourquoi nos chakras peuvent-ils se bloquer ?

Avec nos modes de vie actuels il arrive fréquemment qu’un ou plusieurs de nos chakras se trouve en déséquilibre. Lorsque nous mangeons de la nourriture industrielle, lorsque que nous bloquons des émotions telles que la colère, la rancune. Lorsque nous sommes stressés, déprimé, angoissé… Lorsque nous ne trouvons pas de sens à notre travail, voir même à notre existence. Une maladie, un choc émotionnel peuvent aussi être à l’origine d’un blocage des chakras.

Parfois une ouverture profonde et spontanée de nos chakras peut arriver lorsque nous sommes brusquement soulagés d’un chagrin, d’une souffrance ou d’une crainte. L’énergie ressentie lors d’une activité physique plaisante, un rythme respiratoire soutenu, une profonde méditation ou lorsque notre présence et réceptivité s’investissent totalement dans le moment présent ; nous avons l’impression que la vie fait vibrer tout notre corps, que notre cœur s’ouvre, que notre mental se libère laissant ainsi la force vitale irrigué nos chakras pour atteindre un sentiment de plénitude.

Les couleurs des chakras

Dans la tradition hindouiste, à chaque chakra majeur correspond une couleur. C'est grâce à la couleur des chakras que l'on pourra y associer des pierres semi-précieuses pour un travail ciblé.

Au chakra racine, Muladhara, on associe la couleur rouge.

Au chakra sacré, Svadhisthana, on associe la couleur orange.

Pour le chakra du plexus solaire, Manipura, on associe la couleur jaune.

Le chakra du cœur, Anahata est de couleur vert.

Le chakra de la gorge, Vishuddha est quand a lui de couleur bleu.

Le sixième chakra, le chakra du 3ème œil, Ajna est indigo.

Enfin, le chakra coronal, Sahasrara est violet.

Pourquoi nos chakras peuvent-ils se bloquer ?

Comment rééquilibrer un chakra bloqué ?

Nous venons de voir qu'un chakra pouvait subir des blocages. Comment débloquer un chakra déséquilibré ? On peut avoir recours à des soins énergétiques comme le Reiki. Les soins énergétiques permettent de débloquer les chakras temporairement permettant à l'énergie vibratoire de circuler dans tout le corps. On peut aussi utiliser des pierres semi-précieuses ou faire des méditations dans le but d'harmoniser les chakras. Les centres d'énergie du corps peuvent aussi être harmoniser à l'aide de chants mantras. À chaque chakra correspond un mantra et un son. Des mantras équilibrés favorisent une meilleure guérison du corps humain et du corps mental. Si tous les chakras sont équilibrés il s'en traduit un éveil spirituel, un ego effacé, une plus grande compassion, une intuition plus présente et pleine de petits effets subtils se développeront avec le temps.