Le Qi Gong, à la découverte d’une pratique millénaire.

Le Qi Gong est une gymnastique millénaire au service de la santé. C’est un des 5 piliers de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Le Qi Gong est une pratique liée au Taï Chi Chuan mais peut également être pratiquée seule ou accompagner une discipline comme le Reiki. Découvrons ensemble une pratique seine accessible à tous permettant de préserver une bonne santé.

Le Qi Gong, c’est quoi ?

Qi Gong signifie le travail de l’énergie via le corps ("qi"=énergie vitale, "gong" = travail). On entend souvent les termes Qi Gong, Chi gong, Chi ong, désignant une même pratique, une gymnastique énergétique douce et lente issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise. La Médecine Traditionnelle Chinoise compte 5 piliers qui sont les suivants : le massage, l’acupuncture, le Qi Gong, la pharmacopée et la diététique.

Le principe du Qi Gong ou Chi Kong, est d’apprendre à maitriser son « Qi ». Dans la tradition chinoise, le « Qi » aussi appelé « Chi » défini l’énergie vitale présente dans le corps. Se connecter à son Qi permet d’activer la circulation du flux énergétique dans le corps favorisant un bon état de santé et prévenant également les risques de maladies.

Le Qi Gong consiste en un enchainement de mouvements lents permettant de déceler les blocages ainsi que de ressentir l’énergie. Une respiration profonde et lente accompagne les mouvements, dans le but de trouver l’équilibre et l’harmonie. Une séance de Qi Gong s’accompagne également d’une méditation, un travail sur la conscience permettant de lier le corps et l’esprit.

Le Qi Gong, c’est quoi ?
Le Qi Gong, comment ça marche ?

Le Qi Gong, comment ça marche ?

Le Qi Gong est avant tout une philosophie de vie. Liée aux principes de la Médecine Chinoise Traditionnelle, le Chi Gong est une voie d’accomplissement personnel et de découverte de soi, de son corps et de son âme. Le Chi Kong est une activité très douce ne nécessitant aucun matériel particulier, c’est une pratique ouverte à tous les âges. Elle consiste à se reconnecter avec son corps afin d’activer son « Qi » ou énergie vitale et de faire circuler l’énergie le long de sa colonne vertébrale, dans tous son corps et son esprit à l’aide de mouvements lents et doux. La pratique régulière du Qi Gong permet d’activer les capacités d’auto-guérisons du corps.

Le Qi Gong est une pratique durant laquelle l’on exécute une série de mouvements lents couplée à une respiration profonde, lente et régulière. On trouve par exemples des exercices de Qi Gong des yeux et du visage visant à stimuler des zones précises. L’exécution des mouvements permet de déceler les nœuds et blocages du corps, favorise la circulation de l’énergie à travers tout le corps et amène une sensation de bien-être profond. Pour les personnes souffrant de graves problèmes d’articulations il est recommandé de demander l’avis de son médecin avant de commencer la pratique du Chi Gong, afin d’éviter tous risques de blessures.

La pratique du Chi Kong est simple et à la portée de tous. Une pratique régulière permet le renforcement de ses muscles et tendons. Elle a également un effet bénéfique sur le sommeil, le stress et l’humeur. Le Chi Gong peut se pratiquer partout et à tout heure. Pratiquer le Chi Kong le matin avant de commencer la journée permet de bien réveiller le corps et de bien commencer la journée. Le Chi Kong le soir favorise le lâcher prise, allège l’esprit de tous les problèmes rencontrés dans la journée et favorise donc un meilleur sommeil.

Les étapes d'apprentissages du qigong

Lorsque vous débutez la pratique du qigong, vous allez essayer de copier et de reproduire les mouvements du professeur, du maître que vous avez en face de vous ou que vous voyez en vidéo. Il lève le bras droit, puis le gauche et ainsi de suite. Reproduisez simplement les mouvements.

Une fois que vous serez capable de reproduire les mouvements sans copier, cela signifiera que ses mouvements viennent de vous et non de l'extérieur. Vous avez alors acquis des connaissances que vous utilisez. À ce stade il est temps de se demander si ce que vous faites est bien. Est-ce que les mouvements que vous réalisez son bon ou mauvais ? Avant ce stade, il n'est pas nécessaire d'acquérir des connaissances théoriques pour débuter le qigong. Il faudra alors observer si ce que vous ressentez en faisant ses mouvements créé des tensions ou dissout des tensions.

La troisième étape consiste à ressentir ce qui se passe durant une séance de qigong. Concentrez-vous sur ce que vous faites. Une séance de qigong c'est d'abord prendre du temps pour soi. Le qigong est bien plus efficace si vous vous concentrez totalement sur votre pratique. Essayez de pratiquer le qigong sans musique. Essayez de créer vous même l'état de bien-être dans lequel vous vous trouvez lors de la pratique. Il est également intéressant de ne pas fermer les yeux lors de la pratique afin de ne pas vous refermer sur vous-même. Prenez conscience de votre environnement sans y prêter attention. La pratique du qigong est basée sur le principe du yin et du yang. Lors de la pratique vous ne devez pas porter votre attention sur ce qui se passe autour de vous ni sur les pensées qui circulent en vous, c'est un équilibre comme le yin et le yang. L'état d'esprit dans lequel vous vous trouvez lors du qigong ne change pas si vous êtes porté vers l'extérieur ou l'intérieur, c'est le même esprit qui vit l'expérience.

La pratique régulière du qigong va apporter des changement dans votre vie, développer un meilleur état d'esprit, renforcer votre santé et votre corps et favoriser une meilleure écoute de votre état d'esprit. Elle vous permet de trouver l'état dans lequel vous pouvez écouter le moi intérieur. Par exemple, si vous êtes trop tendu ou trop relâché vous ne pourrez entendre votre moi intérieur, il faut trouver le juste milieu, l'équilibre parfait afin de découvrir ce qui vous fait vibrer. Telle une corde de guitare, si elle est trop tendue elle cède, si elle est trop lâche elle ne vibrera pas. Il faut trouver la bonne tension pour la faire vibrer.

Une personne peut par exemple être très stressée par une journée de travail chargée. Le stress est comme un incendie à l'intérieur de nous-même. Il dégage énormément d'énergie et nous brûle de l'intérieur. Le qigong va permettre de calmer ce feu, de reprendre le contrôle de cette énergie et de faire prendre conscience du problème à régler. Nous ne pouvons régler un problème que si nous savons qu'il existe. 

Les bienfaits du qi gong

Le Chi Kong possède de multiples bienfaits sur le corps physique, sur l’esprit et le mental. C’est une pratique douce permettant d’avoir un style de vie plus sain. La pratique de Chi Gong permet de prendre du temps pour soi, de prendre soin de son corps et surtout de prendre soin de son mental. Sa pratique régulière permet de faire des mouvements de plus en plus amples, d’améliorer la souplesse du corps et de soulager les articulations.

Le Ki Gong a également un réel effet sur le stress. Certaines études ont montré que la pratique du Chi Kong réduit significativement le stress. Cette pratique invite à calmer le flux de pensées provoquant une grande relaxation, une sensation de paix profonde et de bien-être intérieur. Le Chi Gong permet d’oublier ses soucis et de se recentrer sur soi.

Le Chi Gong favorise également l’équilibre physique et mental. Certains exercices demandent à tenir certaines postures stimulant concentration et persévérance. De manière générale, la pratique régulière du Chi Kong améliore la respiration, la digestion, le système cardiovasculaire ainsi que le système nerveux. Il permet un massage interne des organes et la circulation des fluides vitaux comme le sang ou la lymphe. Une pratique régulière du Chi Kong allège également l’esprit, chasse le stress ainsi que les angoisses et favorise l’introspection.

Le Chi Gong peut être pratiquer pour prévenir certaines maladie ou pour les soulager. Pratiquer le Chi Gong au quotidien demande de la motivation et de la persévérance. Il peut être utile de planifier ses séances chaque jour à la même heure, par exemple le matin avant de commencer la journée. Accompagner la séance de Chi Kong d’une musique douce peut également donner plus de motivation. La pratique du Qi Gong doit se faire naturellement, il ne faut pas forcer lors de certains mouvements au risques de se blesser. Une amélioration progressive de la souplesse se fera sentir au fil de la pratique.

Les bienfaits du qi gong

La respiration, un élément essentiel dans la pratique du Qi Gong

La respiration est un élément clé dans la pratique du Chi Kong. Selon une croyance taoïste, un souffle court diminuerai l’espérance de vie. Afin de pouvoir profiter de tous les bienfaits du Chi Kong, il est essentiel de réapprendre à respirer. Une respiration profonde, calme et régulière chasse les émotions stagnantes comme la colère ou la peur, clarifie l’esprit et calme le flux de pensées. Lors de la pratique du Chi Kong vous apprendrez donc à respirer, en pratiquant par exemple la respiration abdominale (on en parle ici).

Les origines du qigong

Origine du qigong

Il faut savoir qu’il existe aujourd’hui plusieurs forme de Qi Gong. En Occident la forme de Qi Gong la plus pratiquée vient du Bouddhisme, elle est nommée « Suo Chan », pratique visant à calmer son flux de pensées afin de retrouver calme et paix intérieure.

Les pratiques visant à prendre soin de sa santé et de son esprit remontent à une période très reculée de l’histoire de la Chine. Les archéologues chinois ont retrouvés dans l’un des tombeaux des Han ( 206 avant JC à 220 après JC) un rouleau de soie sur lequel sont peints 44 personnes de tous âges dans diverses postures. L’on retrouve également le « jeu des 5 animaux » ; cette pratique consiste à imiter le mouvements de 5 animaux afin de fortifier son corps. La création du Qi Gong que nous connaissons aujourd’hui s’est fait au milieu du 20ème siècle avec l’arrivée au pouvoir du parti communiste. Par manque de moyens, le gouvernement décide d’avoir recours au techniques et connaissances ancestrales dans le cadre de la médecine tout en essayant de les moderniser. Dans les années 50, le Qi gong est définit comme intégrant la « triple discipline » : La discipline du corps, de la respiration et de l’esprit. Avec les années d’autres formes de qi gong voient le jour.

C’est au début du 21ème siècle que le gouvernement chinois a essayé de « règlementer » la pratique du Qi kong en chassant les pratiques sectaires. On retrouve en Chine 2 formes de Qi Gong : le Qi Gong thérapeutique, pratiqué dan les cliniques et hôpitaux et le Qi Gong de bien-être que l’on peut voir dans les parcs.

Il faut retenir que la pratique du Qi Gong vise à améliorer et à préserver la bonne santé de son corps et de son esprit. L’on retrouve aujourd’hui des compétitions de Qi Gong ainsi que des grades pour les pratiquants qui changent toute la philosophie de cette pratique. Rechercher la perfection n’est pas un gage de bonne santé.

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.