La fatigue : quelles solutions naturelles ?

En cette période de l'année nous sommes nombreux à ressentir de la fatigue. L'asthénie (son petit nom scientifique) est un état normal, signe de l'adaptation de notre corps à son environnement, par exemple après un effort physique. En revanche elle devient pathologique lorsqu'elle persiste malgré un repos et un nombre d'heures de sommeil suffisant. Lorsque la fatigue dure depuis plus de 6 mois, on parle de fatigue chronique.

Quelles sont les causes de la fatigue ?

La fatigue peut avoir de multiples origines. Que ce soit lié à des problèmes émotionnels dans sa vie privé ou professionnelle, à la charge mentale, à un changement de saison, à un dérèglement hormonal, à des carences... 

Qu'est-ce que la fatigue ?

La fatigue est un symptôme fréquent et normal. Il s'agit d'un signal du corps, d'un mécanisme indiquant le besoin de se reposer. La fatigue survient après un effort physique ou une activité intellectuelle. Aussi on se sent fatigué après une journée de travail, d'études ou après avoir pratiqué une activité physique intense. Même si elle est normale, la fatigue peut devenir handicapante si elle ne disparait pas. Une fatigue "normale" disparait après un temps de repos. La fatigue anormale continue de subsistée après un repos.

Quelles sont les causes de la fatigue ?

Quels sont les symptômes liés à la fatigue ?

La fatigue se traduit par une sensation subjective. Les premiers signes de la fatigue sont le bâillements, la difficulté à se concentrer et un besoin de dormir. Si la fatigue est chronique, elle peut engendrer à moyen terme des angoisses, de l'irritabilité, des trous de mémoire, et un manque de concentration. Le manque d'attention peut entrainer des risques d'accidents du quotidien, de la route ou d'accidents du travail. Elle s’accompagne souvent de nervosité, d’une incapacité à affronter des problèmes complexes et d’une tendance à être débordé par les situations les plus banales.

Il faut bien différencier la fatigue physique de la fatigue psychique. En effet la fatigue psychique est surtout intellectuelle. Elle se développe après un travail de réflexion intenses et se traduit par des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire, une perte de motivation voir de la dépression à long terme. Elle est souvent associée à un manque de dopamine, un neurotransmetteur responsable de la motivation, et de la vigilance. La fatigue psychique est très fréquente. Elle se traduit par la sensation "d'envie de rien".

Bonne nouvelle : la fatigue n’est pas une fatalité. De nombreuses solutions peuvent vous aider à vous sentir moins fatigué. Nous allons en voir certaines ensemble.

Attention : un état de fatigue prolongé peut être le signe d'une maladie sous-jacente, consulter votre médecin au moindre doute pour faire un bilan.

Pourquoi sommes-nous fatigué ?

Comme vu plus haut, la fatigue est un signal envoyé par notre cerveau nous indiquant un besoin fondamental : le repos. Afin de pouvoir fonctionner correctement, l'ensemble de notre corps à besoin de repos. Bien que la fatigue peut être due à un problème de santé, très souvent elle est due à des perturbations du mode de vie comme un manque de sommeil ou un sommeil irrégulier avec des décalages horaires répétés. Les situations de stress peuvent aussi entrainer des fatigues. L'inadaptation professionnelle ou le surmenage peuvent aussi créer des fatigues. Enfin la pratiques d'activités physiques intenses créée également une fatigue dont une fatigue musculaire.

Quelles solutions naturelles envisager pour chasser la fatigue ?

Ici il ne s'agit pas de lutter contre la fatigue car en effet c'est un combat perdu d'avance. Il faut apprendre à réécouter son corps. La fatigue est la façon qu'utilise le cerveau pour vous faire passer un message, un besoin vital (comme la faim ou la soif par exemple). Si l'on ignore nos besoins vitaux, alors c'est notre santé générale qui sera compromise. Voici quelques exemples de solutions simples à mettre en place afin de retrouver un bon équilibre.

Pourquoi sommes-nous fatigué ?

Modifier son hygiène de vie

Afin de mieux gérer sa fatigue il faut commencer par avoir une bonne hygiène de sommeil. Cela signifie se coucher et se lever à des heures régulières, éviter les écrans avant d'aller dormir, ne pas manger trop lourd le soir et dormir un nombre d'heure suffisant en fonction de vos besoins

Pratiquer une activité physique régulière est également important. Trouvez une activité qui vous fait plaisir et qui vous aide à vous déconnecter de votre quotidien. L'activité physique vous aidera à avoir une meilleure vitalité, une santé solide, un meilleur moral et une bonne humeur.

Sortir de chez soi ! Allez faire un tour en pleine nature. Profitez de l'air pur pour vous recharger et totalement vous déconnecter de votre vie l'espace d'un instant. La lumière du soleil vous fera aussi le plus grand bien.

Prenez du temps pour vous et pratiquez des activités créatives qui vous plaisent. Ces activités aident à calmer le mental et baisse notre niveau de stress qui peut être responsable de la fatigue. Peinture, couture, écriture, cuisine, jardinage, la liste est longue.

La lithothérapie peut également vous aider et vous soutenir dans votre démarche de chasser la fatigue. Si vous êtes réceptif à l'énergie des cristaux vous pouvez vous orienter vers des pierres naturelles qui aident à trouver un sommeil plus réparateur comme le quartz rose, l'améthyste ou la péristérite. Vous pouvez aussi vous orienter vers des pierres naturelles développant l'énergie du corps, dynamisantes et stimulantes comme la citrine, la calcite orange, la shungite ou la pierre de soleil.

Modifier son hygiène de vie

Adapter une alimentation saine

Notre alimentation est le carburant de notre corps. Si elle est pauvre en vitamines, minéraux, oligo-éléments, notre organisme n’arrive plus à fonctionner correctement. Soyez donc vigilant à ce que vous mangez !

Privilégiez les fruits et légumes frais, de saison et locaux afin d'avoir des produits riches en vitamines et minéraux et évitez les produits industriels transformés (plats cuisinés...).

Pour favoriser une bonne production de dopamine, l’idéal est de manger un petit déjeuner protéiné, par exemple un ou deux œufs (le jaune doit rester coulant donc mollet, à la coque ou au plat), une tranche de blanc de poulet, un morceau de fromage, une poignée d’oléagineux...

Booster vos apports en nutriments pour recharger votre organisme : magnésium (légumineuses, céréales complètes, amandes, chocolat 70% de cacao minimum...), vitamine C (persil, kiwi, cassis…) vitamine B (céréales complètes, légumineuses, légumes verts, oléagineux…) et fer (coquillages, pollen frais, légumineuses, spiruline…).

Adapter une alimentation saine

Retrouvez la forme grâce à la phytothérapie

Les plantes adaptogènes vont aider le corps à s’adapter aux différents stress et vont améliorer les capacité intellectuelle et physique :

Le ginseng (panax) : indiqué en cas de fatigue, de surmenage, de convalescence, c’est un tonique général, un stimulant physique et intellectuel. 

L’éleuthérocoque, aussi appelé Ginseng Sibérien à une action très proche de son cousin le panax ginseng. C’est un excellent fortifiant et stimulant général. 

La rhodiole : Elle a une action relaxante, particulièrement indiqué en cas de stress, de tension nerveuse, d’angoisse et de fatigue intellectuelle. Elle favorise aussi une meilleure adaptation de l’organisme à l’effort physique et est recommandée lors des examens.

Le "mucuna pruriens", autrement appelé "pois mascate" est une plante qui contient naturellement de la L-dopa, un acide aminé précurseur de la dopamine. Il permet donc d’apaiser les tensions internes, de redonner l'envie d'aller de l'avant, et de retrouver de la motivation dès le matin.

L’huile essentielle d’épinette noire est idéale contre les coups de pompe. Appliquer une goutte (dilué dans un peu d’huile végétale) sur la face interne des poignets ou au niveau des surrénales, juste au-dessus des reins.

Retrouvez la forme grâce à la phytothérapie

Attention : l’utilisation des plantes et des huiles essentielles n’est pas à prendre à la légère. La plupart sont interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Vérifier également toujours les éventuelles contre-indications avec la prise de médicaments et certaines pathologies.

Les conseils donnés dans cet article sont donnés à titre indicatif et ne constituent pas une ordonnance médicale. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin, ni se substituer au traitement médical prescrit.