Règles douloureuses ? Est-ce-que c'est normal ?

Dans le jargon médical les règles douloureuses sont désignées par le terme de dysménorrhées. Nombreuses sont les femmes qui connaissent de telles douleurs, à des intensités différentes. Pour certaines, la période menstruelle se transforme chaque mois en un véritable supplice. La phase des menstruations apporte de manière physiologique un inconfort au niveau du bassin, notamment à cause des contractions de l’utérus qui permettent d’évacuer l’endomètre. Cependant souffrir durant les règles n’est pas normal !

Quels sont les causes des règles douloureuses ?

On distingue la dysménorrhée primaire de la dysménorrhée secondaire. Dans le cas de la dysménorrhée primaire les douleurs surviennent dès les toutes premières règles. Aucune pathologie physique n’y est associée et pourtant environ 50% des femmes en souffrent régulièrement.

Les professionnels de santé s’accordent à dire que, tout comme pour le syndrome prémenstruel, la cause serait un déséquilibre hormonal entre les œstrogènes et la progestérone ainsi que la présence d’un taux élevé de prostaglandines. Ces dernières sont des messagères chimiques similaires aux hormones. Elles provoquent des contractions des muscles utérins et jouent un rôle important pour éliminer la muqueuse lors des menstruations. Mais dans le cas d'un taux élevé de prostaglandines, les règles deviennent typiquement douloureuses.

Pour le cas de la dysménorrhée secondaire les douleurs surviennent du jour au lendemain et sont souvent la conséquence d'une maladie gynécologique comme des polypes, des fibromes, des kystes… Cependant qu’il s’agisse de dysménorrhée primaire ou secondaire, des facteurs psychiques doivent aussi être pris en compte. Ils peuvent plus ou moins accentué les troubles. La plupart du temps ils ont un lien avec le refus conscient ou inconscient de devenir une femme. Une femme qui souffre de règles douloureuses peut donc se poser la question de comment elle vit sa féminité au quotidien.

Attention ne sous-estimez pas des douleurs très importantes lors des règles. En effet il peut parfois s'agir d’endométriose, une maladie souvent détectée trop tard et à l'origine d'une grande souffrance. N'hésitez donc pas allez consulter votre médecin ou un gynécologue. Dans tous les cas il convient de consulter un spécialiste si les douleurs limitent les activités quotidiennes entraînant de l’absentéisme, si elles interviennent en dehors des règles avec éventuellement d'autres symptômes associés comme de la fièvre, des pertes vaginales anormales ou encore si les saignements sont trop abondants.

Quels sont les causes des règles douloureuses ?

Les symptômes liés aux règles douloureuses

Il s'agit essentiellement de crampes abdominales douloureuses qui apparaissent quelques heures avant le début des règles ou le premier jour de celle-ci et cesse avec la fin des menstruations. Les douleurs peuvent irradier jusque dans le dos et les jambes et atteignent leur plus forte intensité les premier et 2e jour du cycle. Elles vont souvent de pair avec d'autres symptômes comme de la fatigue, des nausées, des maux de tête, une perte d'appétit ou encore de la diarrhée.

Les symptômes liés aux règles douloureuses

Comment soulager les règles douloureuses grâce à la lithothérapie

Il existe de multiples méthodes naturelles permettant de soulager les douleurs liées aux règles. N'hésitez pas à en essayer plusieurs afin de trouver celle qui vous aide le plus. Parmi ces méthodes vous retrouverez la lithothérapie. Certains cristaux et minéraux possèdent des vertus anti-douleurs. Retrouvez ici une petite liste non exhaustive de pierres naturelles à privilégier.

5 pierres pour soulager les règles douloureuses

La pierre de lune

La pierre de lune est la pierre féminine par excellence. Elle agit principalement sur le chakra sacré. Elle est utile dans tous les troubles du cycle féminin, par exemple en cas d'infertilité, de ménopause, de douleurs menstruelles. C'est la pierre naturelle la plus conseillée pour soulager les douleurs de règles. Dans ce cas précis, la pierre de lune soutiendra l'équilibre hormonal et aidera à lutter contre les perturbations.

Comment soulager les règles douloureuses grâce à la lithothérapie
Le rubis zoïsite

Le rubis zoïsite est aussi une pierre naturelle de choix pour soulager les règles douloureuses. Le rubis zoïsite aide à réguler le flux sanguin lors des règles. C'est également une pierre qui permet de se sentir solide, bien ancré et enraciné, ce qui peut être fortement utile dans cette phase très remuante pour la femme. C'est aussi une bonne pierre semi-précieuse favorisant la fécondité et apportant protection lors de la grossesse.

L'hématite

L’hématite est une pierre semi-précieuse qui peut également être intéressante en cas de règles abondantes. Les règles abondantes impliquent très souvent des carences en fer. La pierre hématite aide à réguler le flux sanguin lors des menstruations afin de prévenir les carences. C'est aussi un excellent minéral conseillé pour les personnes souffrant d'anémie. Pierre défatigante, elle donne un coup de boost au quotidien permettant ainsi de surmonter les moments difficiles plus sereinement.

La cornaline

Comme la pierre de lune, la pierre cornaline agit sur le chakra sacré. C'est ce centre énergétique qui régule l'énergie sexuelle et l'énergie vitale dans le corps. Elle soutient les ovaires et boost la fécondité. Pierre de vitalité, la cornaline donne également de l'énergie pour surmonter les moments difficiles comme les menstruations douloureuses par exemple. C'est également une pierre d'ancrage qui aide à revenir à l'instant présent et à donner courage.

La malachite

Enfin la malachite est une pierre précieuse reconnue pour atténuer les inflammations. On dit que grâce à cette pierre « Le mal quitte ». Les menstruations créant un état inflammatoire dans le corps, la malachite va venir soulager les douleurs qui peuvent survenir lors des règles. Pour cela, déposez la pierre malachite sur la zone douloureuse. Cette pierre verte à la capacité d'absorber les énergies négatives responsables des douleurs.

Comment soulager les règles douloureuses grâce à la lithothérapie : la malachite

Soulager les règles douloureuses naturellement

Dans l'article sur les 4 archétypes féminins nous avons vu que les menstruations correspondent à la phase de la sorcière et à la saison de l’hiver. C’est un temps d'introspection et de repos. Essayez donc de réduire vos activités afin d'offrir à votre corps le repos qui lui est nécessaire.

- La chaleur étant souvent bienfaisante, la bouillotte est la meilleure amie de la femme. Elle fait des merveilles sur les menstruations douloureuses.

- Le magnésium : nous en avons déjà parlé dans notre article sur le stress. En contribuant à relaxer les muscles de notre corps, il permet d'éviter les crampes spasmodiques douloureuses pendant les règles. On le trouve principalement dans les fruits à coques et les graines, par exemple les graines de courge, les amandes le sésame, les graines de tournesol, les noix ainsi que dans les céréales complètes et le cacao.

- Niveau alimentation on évitera au maximum tous les aliments qui sont pro-inflammatoires et qui contribue à l'inflammation du corps et donc aux règles douloureuses. C'est notamment le cas du sucre raffiné, des produits laitiers mais aussi de l’alcool, du café.

Soulager les règles douloureuses naturellement

Soulager les règles douloureuses à l'aide des plantes

On pourra également se tourner vers des plantes calmantes afin de diminuer la douleur, notamment sous forme d’infusions :

- L’achillée millefeuille est une plante antispasmodique et anti inflammatoire. Elle va permettre de calmer les contractions de l’utérus et les douleurs associées.

- La camomille romaine est elle aussi inflammatoire et anti spasmodique. Elle va agir sur les troubles digestifs qui sont souvent présents lors des menstruations. Elle va aussi permettre de calmer les peurs, angoisses grâce à ses propriétés tranquillisante et sédative.

- L’alchémille est indiquée pour les règles douloureuses et trop abondantes mais également en cas d’endométriose grâce à son action sur les tissus de l'utérus.

- L'huile essentielle de basilic exotique va permettre de régulariser les spasmes. Elle est très efficace appliquée en massage sur le bas du ventre. Mélanger une à 2 gouttes dans une cuillère à café d'huile végétale.

- L'huile d’onagre a également montré une efficacité grâce à son action anti-inflammatoire et régulatrice du système hormonal

Attention l'usage des plantes et huiles essentielles présentes des contre-indications notamment lors de la grossesse et de l'allaitement. Faites-vous toujours accompagner par un professionnel.