Les 5 blessures de l'âme

Dans les prochains articles, nous allons voir ensemble les différentes blessures de l’âme. Popularisé par Lise Bourbeau, les blessures de l'âme sont des expériences douloureuses que nous avons vécu enfant et qui vont conditionner nos comportements une fois devenu adulte. Tant qu'une expérience est vécue dans la non-acceptation c'est à dire dans le jugement, la culpabilité, la peur, le regret, nous attirons sans cesse les circonstances et les personnes qui nous font revivre ces expériences.

En d’autres termes, lorsque nous sommes dans nos blessures, nous répétons les mêmes erreurs et les mêmes schémas. Aujourd’hui nous allons voir plus en détail la blessure de rejet.

Origine de la blessure de rejet

D'une manière générale, la blessure de rejet se révèle dans la première année de vie de l'enfant, de sa conception jusqu’à ses 1 an. Elle est reliée à la relation avec le parent du même sexe. Une personne souffrant de la blessure de rejet a pu ressentir de la part de son parent du même sexe qu'il n'a pas le droit d'exister et d'être tout simplement lui-même. Bien sûr cette émotion peut être tout à fait inconsciente. Cela ne signifie pas forcément que le parent a réellement rejeté l'enfant, cependant l'enfant l'a ressenti comme tel.

Origine de la blessure de rejet

Les caractéristiques émotionnelles de la blessure de rejet

Afin de mieux vivre et supporter ses propres blessures de l'âme, l'être humain adopte ce qu'on appelle un masque. Il correspond au comportement que nous allons avoir quand nous sommes confrontés à une expérience qui nous rappelle notre blessure. Le masque porté dans la blessure de rejet est celui du fuyant. Nous voulons à tout prix fuir la personne ou la situation que nous croyons être la cause du rejet, par peur de paniquer et de se sentir impuissant.

Quand on vit la blessure de rejet nous pouvons être totalement détachés du matériel, être perfectionniste. Nous pouvons aussi rencontrer des difficultés sexuelles, se croire sans valeur. Nous pouvons penser que nous ne sommes pas assez importants et de ce fait nous avons du mal à prendre notre place dans le monde. La solitude est volontairement recherchée, par peur d’être rejeté, et tous les moyens sont bons pour fuir les situations douloureuses.

De la même manière, quand on vit la blessure de rejet nous pouvons avoir du mal à nous investir dans une relation, ou à nous attacher. La plus grande peur de la personne qui vit la blessure de rejet est la panique, elle fait donc tout son possible pour l’éviter. Elle fuit également à tout prix la confrontation, et toutes les situations où il y a un risque de rejet. Très discrète, elle n'ose que rarement exprimer son opinion et prends toutes les remarques à cœur. Si elle a l'impression d'être en danger, elle préfère donc prendre la fuite plutôt que d'affronter l'obstacle. C'est en général un véritable cercle vicieux puisque cette attitude engendre encore plus de rejet de la part de son entourage.

Les caractéristiques émotionnelles de la blessure de rejet

Les caractéristiques physiques de la blessure de rejet

La personne qui vit une blessure de rejet peut avoir un corps très mince, étroit. Les yeux sont souvent petits, cernés, avec une peur dans le regard. La personne peine à maintenir le regard durant une conversation. C'est comme si son corps tout entier voulait s'effacer, se rendre invisible, pour ne pas exister. Dans la démarche les épaules sont vers le bas, affaissées. Chez les femmes, on observe souvent une petite poitrine, ou des fesses très plates. L'appétit peut être coupé par ses émotions. Elle aura tendance à manger de petites portions et à se réfugier dans le sucre, l'alcool, ou la drogue pour encore une fois fuir sa réalité.

Les maladies fréquemment rencontrer dans la blessure de rejet sont les problèmes de peau (acné, eczéma...), les problèmes digestifs, le diabète, la dépression.

Comment guérir de la blessure de rejet ?

Lorsque nous souffrons de la blessure de rejet, nous alimentons cette blessure à chaque fois que nous nous dévalorisons : lorsque nous nous traitons de nul, de bons à rien, d'imposteur, mais également à chaque fois que nous fuyons devant une situation. Le premier pas vers la guérison de cette blessure est déjà de se rendre compte de chaque moment où nous avons ces comportements. Puis dans un second temps, il est important d’accueillir cette blessure et de se pardonner. Pardonnez ce qu'on a pu faire ou ne pas faire, pardonnez nos erreurs pour ensuite pouvoir pardonner aux autres, les attitudes de rejet qu'ils ont pu avoir à notre égard. Une autre voie de guérison est de cesser de fuir et d'affronter notre peur du rejet en face. Une fois que cette peur est consciente, nous pouvons nous comporter comme un parent bienveillant envers nous-mêmes, en observant cette peur, en lui envoyant de l'amour, et en se posant la question : Comment puis-je faire face ?

Comment guérir de la blessure de rejet ?

Vous pouvez également vous poser la question suivante : ai-je vraiment besoin de la validation des autres pour avoir le droit d'exister ? La réponse est bien évidemment non ! Notre blessure de rejet est en voie de guérison lorsque nous prenons de plus en plus notre place, lorsque nous osons nous affirmer. Lorsque nous sommes en mesure de faire face en cas d'urgence, sans avoir besoin des autres à tout prix. Derrière le fuyant (la blessure de rejet) se cache une personne débrouillarde, dotée d'une très grand créativité et imagination, qui pourra en faire une grande force une fois sa blessure apaisée.

La blessure de rejet dans le couple

Dans la relation amoureuse, la blessure de rejet tout comme la blessure d’abandon peut entrainer de la dépendance affective. Lorsqu'une personne souffre de la blessure de rejet il arrive qu'elle mette terme à une relation par peur d'être rejeté. Elle peut même inconsciemment saboter une relation qui avait du potentiel. Autrement dit lorsqu'elle est choisie elle ne croit pas au bonheur et sabotent la relation tandis que lorsqu'elle n'est pas choisie elle se sent rejeté. Puisqu’elle doute constamment d'elle-même et qu'elle ne se sent pas à la hauteur de l'être aimé, qu'elle ne croit pas être assez bien pour intéresser un homme ou le garder, cela peut créer de nombreuses tensions dans le couple. Les ruptures amoureuses sont très difficiles à surmonter parce qu'elles sont vécues comme un rejet.

La blessure de rejet dans le couple

Qu’elles pierres utilisées pour améliorer sa blessure de rejet ?

La citrine va permettre de chasser peurs et angoisses afin de retrouver joie de vivre. Nous vous conseillons de l’associer au quartz fumé qui est également une pierre de réconfort, anti-peur, et qui permettra d’être moins dans la fuite de la réalité.

La pierre de soleil va permettre de développer l’estime de soi, elle dissipe les complexes et les fausses croyances, pour nous permettre d’être pleinement nous-même.

La rhodonite, le quartz rose et la rhodochrosite sont quant à elles de très belles pierres pour l’amour de soi, afin d’apprendre à s’aimer, à s’accepter, à se pardonner & à pardonner aux autres.

Enfin la turquoise et la calcédoine bleue aide à exprimer les non-dits, afin d’exprimer sa vérité intérieure au monde qui nous entoure.

Qu’elles pierres utilisées pour améliorer sa blessure de rejet ?
Bracelet Citrine Naturelle – Pierre de la Bonne Humeur – Qualité A+ – Boule 6mm
    En stock
    Bijoux & Minéraux

    Bracelet Citrine Naturelle – Pierre de la Bonne Humeur – Qualité A+ – Boule 6mm

    3 Reviews
    12,3 cm 12,9 cm 13,5 cm 14,1 cm 14,7 cm 15,3 cm 15,9 cm 16,5 cm Standard universel 17,1 cm 17,7 cm 18,3 cm 18,9 cm 19,5 cm 20,1 cm 20,7 cm 21,3 cm 21,9 cm 22,5 cm 23,1 cm 23,7 cm
    Bracelet Rhodochrosite – Pierre d’Apaisement – Qualité A+ – Boule 5mm
      En stock
      Bijoux & Minéraux

      Bracelet Rhodochrosite – Pierre d’Apaisement – Qualité A+ – Boule 5mm

      5 Reviews
      12,3 cm 12,9 cm 13,5 cm 14,1 cm 14,7 cm 15,3 cm 15,9 cm 16,5 cm Standard universel 17,1 cm 17,7 cm 18,3 cm 18,9 cm 19,5 cm 20,1 cm 20,7 cm 21,3 cm 21,9 cm 22,5 cm 23,1 cm 23,7 cm