Les blessures de l'âme : la blessure d'humiliation

Nous continuons aujourd’hui de vous faire découvrir les 5 blessures de l’âme, tel que l’a décrit Lise Bourbeau dans son célèbre livre « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même ». Nos blessures sont des réactions émotionnelles, en lien avec des expériences douloureuses de notre passé. Ces expériences sont survenues dans notre enfance, parfois de manière totalement inconsciente. Vivre des situations qui réveillent nos blessures entrainent parfois de violentes réactions qu’il est nécessaire de reconnaitre afin de trouver la paix intérieure. Nous verrons aujourd’hui plus en détail la blessure d’humiliation.

Origine de la blessure d'humiliation

La blessure d’humiliation trouve son origine entre notre première et troisième année de vie. Contrairement à la blessure de rejet et la blessure d’abandon, cette blessure n’est pas vécue avec un parent spécifiquement. En effet, elle peut être aussi bien vécue avec le parent du même sexe ou celui du sexe opposé, tout dépend du parent qui s’est occupé de développement physique de l’enfant (c’est en règle générale la mère, mais ça peut également être le père si c’est lui qui s’occupait des besoins physiques de l’enfant, qui lui apprenait à s’habiller, à être propre, à manger…). Cette blessure survient quand l’enfant s’est senti humilier par ce parent, qu’il a eu peu de liberté.

Origine de la blessure d'humiliation

Les caractéristiques physiques de la blessure d’humiliation

Physiquement, la personne qui présente une blessure d’humiliation présente un corps rondelet, voir en surpoids, une taille courte, un visage rond, de grand yeux rond bien ouvert. Côté alimentation elle aime les aliments riches et gras, mais ressens de la frustration et de la honte quand elle en mange.

Elle fait souffrir son corps en lui donnant trop de nourriture à digérer et à assimiler.

Inconsciemment elle peut aussi avoir tendance à porter des vêtements moulants, qui accentue ses rondeurs, et à tacher ses vêtements.

Les maladies possibles liées à la blessure d’humiliation sont les problèmes de dos, les angines (d’une manière plus générale tous les problèmes respiratoires), les entorses, les fractures, les problèmes liés au foie, à la thyroïde ainsi que des problèmes cardiaques.

Les caractéristiques physiques de la blessure d’humiliation

Les caractéristiques émotionnelles de la blessure d’humiliation

Le masque porté dans le cas de la blessure d’humiliation est celui du masochiste. La personne qui vit cette blessure peut ressentir une honte d'elle-même, avec cette peur omniprésente d'être honteuse. Elle connaît ses besoins mais elle ne les écoute pas. Elle prend beaucoup sur elle-même, jusqu'à l'épuisement. Elle a un besoin constant de prouver sa valeur. Elle s’est missionné d’être utile aux autres, et n’hésite pas à sacrifier son propre bien être pour l’autre. Elle peut également avoir du mal à s’amuser, en ne s’autorisant pas à profiter.

L’hypersensibilité, la culpabilité et la dévalorisation sont permanente. Sa plus grande peur est la liberté. À force de se créer de nombreuses contraintes et obligations, la personne qui présente la blessure d'humiliation ne se sent plus du tout libre de ses choix et actions.

La personne qui présente une blessure d’humiliation aura également beaucoup de mal à exprimer ses émotions car elle associe l’intimité à une source de punition et de honte. Il se peux qu’elle ressente l’acte sexuel comme quelque chose d’humiliant, et qu’elle recherche la douleur et l’humiliation inconsciemment. Celui qui souffre d'humiliation alimente sa blessure chaque fois qu'il se rabaisse, qu'il se compare aux autres en se diminuant et qu'il s'accuse d'être gros, pas à la hauteur, sans volonté, profiteur...

Les caractéristiques émotionnelles de la blessure d’humiliation

La blessure d’humiliation dans le couple

Puisque la blessure d'humiliation entraîne une mauvaise image de soi, une peur du jugement de l'autre, une gêne pour s'exprimer, et l'oubli de ses propres besoins pour contenter l'autre, cela peut créer de nombreuses difficultés dans le couple. Par ailleurs nous avons vu dans les articles précédents que la vie nous met souvent en face de personnes qui vont réveiller nos blessures afin de pouvoir les guérir. Ainsi dans la blessure d'humiliation il est possible que vous rencontriez des hommes ou des femmes qui vous critiquent sans arrêt, qui vous jugent, vous rabaissent en permanence. Ce qui, bien entendu, altère encore plus l’estime de soi, et nourrit notre blessure. Jusqu'à ce que nous décidions de la regarder en face et d'entamer le chemin vers la guérison.

Comment guérir de la blessure d’humiliation ?

Tout comme pour les autres blessures, le premier pas vers la guérison de la blessure d’humiliation est déjà de prendre conscience qu’elle est présente en nous. Il est important de reconnaître à quel point nous avons pu avoir honte de nous-mêmes et des autres et combien certaines personnes ont pu avoir honte de nous.

Regardez ces faits en face n'est pas une chose facile mais nécessaire afin de ne pas continuer à vivre dans l'illusion. Une des pistes pour guérir la blessure d'humiliation et d'être connectée à ses propres besoins, d'apprendre à oser dire non. Il peut également être intéressant de prendre conscience à chaque fois que nous avons des paroles rabaissantes où humiliantes envers nous-mêmes, et de remplacer c'est paroles par des mots bienveillants et remplis d'amour.

Enfin pour guérir de cette blessure il est important de pardonner aux autres et à soi-même afin d'apprendre à s'aimer. La blessure d'humiliation est en voie de guérison lorsque nous prenons le temps de vérifier nos propres besoins avant de dire oui aux autres, lorsque nous portons moins le poids du monde sur nos épaules et que nous nous sentons plus libres. Quand nous arrivons à demander de l'aide sans se croire dérangeant. Ainsi nous pouvons faire ressortir le meilleur de nous-mêmes ; Une personne audacieuse aventurière, sensible aux besoins des autres mais capable de respecter ses propres besoins et la liberté de chacun.

Comment guérir de la blessure d’humiliation ?

Qu’elles pierres utilisées pour soulager sa blessure d’humiliation ?

Certaines pierres semi-précieuses peuvent aider à apaiser la blessure d'humiliation. C’est le cas notamment de la pierre pyrite qui va apporter la confiance en soi, un meilleur dialogue avec l'autre, elle soulage également la frustration qui peut être ressenti dans la blessure d’humiliation.

L’œil de tigre quant à elle va améliorer les relations avec l'autre, permettre une plus grande indépendance d'esprit, procurant une liberté de penser et d'agir. Elle va aussi permettre de développer la confiance en soi.

Enfin nous avons l'apatite bleue qui est une pierre d'affirmation de soi. Elle permet l’expression de nos besoins et sentiments, même les plus cachés. Elle va permettre à la personne qui a vécu la blessure d’humiliation de déconstruire cette carapace qu’elle a pu se construire afin de se protéger du monde extérieur. Elle est également recommandée aux hyper-sensibles car elle débloque le système émotionnel et permet de parler plus sereinement de ses blessures, sans honte de nos faiblesses, afin de retrouver la paix et la sérénité.

Bracelet Pyrite Naturelle – Pierre de la Mémoire – Qualité A – Boule 6mm
    En stock
    Bijoux & Minéraux

    Bracelet Pyrite Naturelle – Pierre de la Mémoire – Qualité A – Boule 6mm

    2 Reviews
    12,3 cm 12,9 cm 13,5 cm 14,1 cm 14,7 cm 15,3 cm 15,9 cm 16,5 cm Standard universel 17,1 cm 17,7 cm 18,3 cm 18,9 cm 19,5 cm 20,1 cm 20,7 cm 21,3 cm 21,9 cm 22,5 cm 23,1 cm 23,7 cm