Les 4 accords toltèques pour une vie plus sereine

Vous avez probablement déjà entendu parler des accords toltèques. Mais que sont-ils vraiment ? Que nous apprennent-ils et que permettent-ils d'accomplir ? Nous vous disons tout dans cette article complet dédié.

Origine des accords toltèques

Les accords Toltèques ont été rendus célèbres par le chaman mexicain Don Miguel Ruiz qui a publié le livre « Les quatre accords Toltèques » en 1997. En 2010 il Co écrit le livre « le 5e accord toltèque » avec son fils. Il y a des milliers d'années dans le nord du Mexique, les toltèques étaient connus comme des femmes et hommes de connaissances.

Au fil des millénaires, les maîtres enseignants ont été contraints de dissimuler la sagesse ancestrale aux conquérants européens. Cette connaissance a continué à se transmettre au fil des générations et c'est ainsi que Don Miguel Ruiz a été instruit pour partager avec nous les puissants enseignements des toltèques. La connaissance toltèque n'est pas une religion. Bien qu'elle comprenne une dimension spirituelle, elle est décrite comme étant un mode de vie pour accéder au bonheur et à l'amour.

Origine des accords toltèques

Pourquoi suivre ces accords toltèques ?

Dans son livre Don Miguel Ruiz explique qu’à cause de nos peurs, des schémas et croyances dans lesquels nous sommes enfermés, nous projetons notre réalité et entretenons à notre insu l’illusion que nous sommes dans la vérité. Pour se libérer de cette « prison mentale », il nous suggère de prendre conscience de cette erreur de perception et remettre en question notre programmation inconsciente en renégociant 4 accords avec nous-même.

Appliquer les 4 accords toltèques dans notre vie permettra d'aimer plus facilement sans poser de conditions, d'être plus heureux, d'avoir de meilleure relation avec notre entourage, d’accepter plus facilement les défauts des autres mais également les nôtres. L'intérêt est également de ne pas s'épuiser à essayer de changer quelqu'un, de ne plus se vexer lorsque l’on nous fait une remarque, de réussir à prendre du recul et a passé facilement à autre chose sans ressentir de la colère ou de la frustration.

Les 4 accords toltèques nous permettent également de se baser uniquement sur les faits et d’éviter les projections mentales afin d'arrêter de se torturer l'esprit en imaginant des scénarios qui n'existeront probablement jamais. Enfin ces 4 accords nous permettent de nous questionner sur nous-mêmes et sur le monde afin de façonner notre propre opinion et de ne plus uniquement suivre l’avis (et la vie) des autres.

1. Que votre parole soit impeccable

Le premier accord toltèque est le plus important et aussi le plus difficile à mettre en pratique. Pourquoi faire attention à ses paroles ? Parce que notre parole a un pouvoir créateur. C'est notre outil le plus puissant en tant qu’être humain.

Nous sommes la seule espèce vivante à être doté de la parole. Elle est si puissante qu'un seul mot peut changer une vie où détruire l'existence de milliers de personnes. Il y a quelques décennies, la parole d'un seul homme en Allemagne a manipulé toute une nation peuplée de gens très intelligents. Il les a conduits à la guerre par la seule puissance de sa parole. Chaque parole est comme une graine qui est plantée dans l'esprit humain.

Avoir une parole impeccable c'est faire bon usage de cette dernière. Cela signifie de l'utiliser dans le sens de la vérité et de l'amour de soi et des autres. Il est difficile pour nous de conclure cet accord parce que nous avons appris exactement l'inverse. Nous avons appris le mensonge comme mode de communication avec les autres et surtout avec nous-mêmes. On utilise la parole pour médire, pour culpabiliser, pour détruire, pour exprimer la colère, la jalousie, l'envie et la haine.

Avec ce premier accord nous sommes invités à parler avec intégrité, à ne dire que ce que nous pensons, à ne pas utiliser la parole contre nous-mêmes ni pour médire sur autrui. À accepter l'imperfection chez nous et chez les autres.

1. Que votre parole soit impeccable

2. Ne prenez rien personnellement

Le 2eme accord nous invite à ne pas faire une affaire personnelle de ce qui arrive autour de nous. Si quelqu'un dans la rue nous dit « espèce d'idiot » sans même nous connaître, cela ne nous concerne pas. Si nous en faisons une affaire personnelle, nous allons peut-être croire que nous sommes idiot. Nous réagissons à ce qui nous est dit parce que nous y donnons notre accord. Au cours de notre éducation, nous apprenons à tout prendre pour nous-mêmes, nous pensons être responsables de tout. Mais la réalité est que nous ne sommes aucunement responsables de ce que les autres font. Leurs actions dépendent d'eux-mêmes, chaque être humain vit dans un monde totalement différent du nôtre. Ce que les gens disent, ce qu'ils font et leurs opinions n'a rien à voir avec nous, cela concerne uniquement leur propre esprit et réalité.

Lorsque nous faisons une affaire personnelle de ce qui nous arrive, notre réaction consiste à défendre nos croyances, ce qui provoque des conflits. Nous faisons tout un plat d'un petit rien parce que nous avons besoin d'avoir raison. Lorsque nous sommes immunisés contre cela, nous ne sommes plus victime de souffrances inutiles. Nous n'avons plus peur d'être blessé, ridicule ou d'être rejeté, nous pouvons dire oui ou non sans culpabilité ni jugement.

2. Ne prenez rien personnellement

3. Ne faites pas de supposition

Le 3eme accord demande de ne pas faire de suppositions. Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout. Le problème est que nous croyons ensuite qu'elles sont réalité. Nous interprétons les choses en fonction de nos croyances. Il vaut donc mieux poser des questions que faire des suppositions.

Faire des suppositions dans nos relations est le moyen le plus sûr de s'attirer des problèmes. Par exemple nous supposons souvent que notre partenaire sait ce que nous voulons. Nous croyons donc ne pas avoir besoin de lui dire. Après tout il nous connaît bien. Cependant s'il ne le fait pas, nous nous sentons blessés et nous le lui reprochons.

Autre exemple, nous écrivons à un ami et ce dernier ne nous répond pas. Nous pouvons supposer qu'il est en colère contre nous, qu'il ne nous aime plus. Alors qu'il est peut-être simplement occupé.

Nous supposons que tout le monde voit la vie comme nous la voyons, que les autres pensent comme nous pensons, qu'ils ressentent les choses comme nous les ressentons. Cet accord nous encourage donc à avoir le courage de poser des questions, à exprimer nos vrais désirs et à communiquer clairement avec les autres afin d'éviter tout malentendu.

4. Faites toujours de votre mieux

Le 4eme accord nous dit de toujours faire de notre mieux.

Notre mieux change d'instant en instant en fonction des circonstances. Les matins ou nous sommes débordants d'énergie notre mieux sera forcément meilleur que lorsque nous sommes fatigués. Si nous cherchons à être parfait, nous allons dépenser plus d'énergie qu'il n'en faut, nous nous sentiront vidés et éternellement insatisfaits. Si nous faisons moins que notre mieux nous nous exposons aux frustrations, au jugement, à la culpabilité et au regret.

Faites donc simplement de votre mieux peu importe que vous soyez fatigué ou malade. Si vous faites toujours de votre mieux, il vous sera impossible de vous juger et si vous ne vous jugez pas il n'est pas possible de ressentir de la culpabilité et de la honte. Lorsque vous faites de votre mieux vous apprenez à vous accepter en étant conscient que vous pouvez apprendre de vos erreurs. Cela implique d’essayer et de regarder honnêtement les résultats de vos actions.

Les 3 premiers accords toltèques ne fonctionneront que si vous faites de votre mieux. Ne vous attendez pas à vous exprimer toujours avec une parole impeccable, mais vous pouvez faire de votre mieux.

N'imaginez pas que vous ne prendrez plus jamais rien personnellement, faites seulement de votre mieux. Ne croyez pas que vous ne ferez plus jamais la moindre supposition, mais vous pouvez parfaitement faire de votre mieux.

4. Faites toujours de votre mieux