COMMENT SE SERVIR DU PENDULE DIVINATOIRE ?

Avez-vous déjà entendu parler des pendules divinatoires, pendule de voyance ou des pendules de radiesthésie ?  Il s’agit d’un petit objet constitué d’un poids suspendu à un fil ou à une chaînette. Le pendule de divination peut être de diverses formes et matières. On retrouve des pendules en bois, des pendules en métal, des pendules en pierre semi-précieuse, des pendule égyptien ... Le pendule est utilisé depuis l’antiquité en radiesthésie (art divinatoire). La radiesthésie permet de capter des « ondes » permettant de répondre à nos questions. Le Professeur Tournesol utilise un pendule dans Tintin, vous vous en souvenez ?

Qu’est-ce qu’un pendule divinatoire ?

Commençons par le commencement : qu'est-ce qu'un pendule de divination ?

Le pendule divinatoire est un récepteur d'énergies qui peut être utilisé comme les baguettes de sourcier pour trouver de l’eau, des métaux, pour mesurer le taux vibratoire (grâce à un cadran type cadran de Bovis) d’un endroit ou pour mesurer la concentration d’ions positifs ou négatifs dans l’air. Le pendule est aussi un outil divinatoire qui permet de répondre à des questions sur l’avenir. Il existe d’autres procédés divinatoires, comme les oracles ; le plus connu étant le tarot. Le pendule divinatoire permet de répondre à diverses questions personnelles, amoureuses, psychologiques ou sur l’avenir. Le pendule fut déjà utilisé par des mediums pour retrouver des personnes disparues et certains hommes d’affaires y ont recours pour orienter leurs décisions. Il est également utilisé par des magnétiseurs et peut être utilisé avant des soins énergétiques comme le Reiki pour guider le praticien.

Vous pouvez également choisir un pendule en suivant votre intuition. Vous trouverez des pendules divinatoires en améthyste, en quartz rose, en bois, en laiton, en cristal de roche, doré ou non... Bref, il y a du choix. Prenez le temps de choisir en conscience avant de commencer.

Qu’est-ce qu’un pendule divinatoire ?

Préparations avant de débuter

Avant de commencer une séance de pendule, il est important de se mettre en condition. Au-delà du fait que l’utilisation du pendule divinatoire nécessite un entrainement, il est important de prendre un temps pour soi, pour calmer le flux de pensées, se détendre et se concentrer. Lors de la séance de pendule il est important d’être totalement neutre afin de ne pas interférer avec les informations captées par le pendule.

Apprendre à se détendre et à se concentrer

La première étape consiste à se poser et à se relaxer afin de "faire le vide". Il faut atteindre un certain niveau de décontraction physique et mental afin d’augmenter l’émission d’ondes alpha. Attention à ne pas être trop détendu au risque de vous endormir. Il faut être détendu mais resté vigilant et concentré. Trouver cette état de détente demande de l’entrainement. Si vous êtes fatigué(e), angoissé(e) ou stressé(e), préférez vous abstenir. Vous pouvez vous exercer à trouver cet état de calme intérieur en pratiquant la méditation ou en réalisant quelques exercices de respirations. L'objectif est de calmer le subconscient et l'inconscient afin de laisser place à l'énergie ésotérique. Avec le temps et l’expérience vous serez à même de trouver cet état de détente rapidement. Pratiquer la radiesthésie c’est avant tout se mettre de coté pour entrer en contact aux informations subtiles. Pratiquer le pendule divinatoire permet également de s’exercer au lâcher prise et de faire appel à l’écoute et à l’intuition.

Préparations avant de débuter

Devenir un canal neutre : le détachement intérieur

Ensuite il faut pouvoir se détacher des résultats obtenus. Il faut être capable de se détacher totalement de la question posée ou de la situation traitée. Il faut pouvoir faire abstraction de sa personne, de ses pensées et désirs afin de ne pas perturber les résultats du pendule. La subjectivité peut donc totalement fausser la séance, c’est pourquoi de nombreux radiesthésiste ne pratiquent pas pour eux. Les émotions fortes peuvent également altérer les résultats du pendule, c’est pourquoi il est très important d’associer une pratique demandant maitrise et concentration à la pratique du pendule.

Lorsque vous posez une question au pendule vous vous devez de rester totalement neutre peut importe la réponse obtenue. Le radiesthésiste devient, lors de la séance, un canal entre le divin et le monde matériel. Si le canal n’est pas totalement neutre, il risque fortement de modifier le résultat du pendule. Il est très important d’apprendre le détachement intérieur ; état qui permet de ne pas être affecté par les évènements du quotidien.

La posture du corps et la tenu du pendule

Il est aussi très important d’avoir une bonne position. Une bonne position est une position confortable dans laquelle vous pouvez vous concentrer longtemps et dans laquelle vous pouvez être immobile de long moment afin de ne pas fausser le l'oscillation du pendule.

Si la position du corps est importante la manière de tenir le pendule l’est également. La position adoptée ne doit pas être gênante et doit permettre au radiesthésiste de tenir le pendule longtemps sans bouger et sans douleurs afin de rester concentré. On recommande de tenir le pendule vers le milieu du fil en le pinçant à l’aide du pouce et de l’index. Il faut ensuite replier les autres doigts en veillant qu’ils tiennent l’extrémité de la chainette dans la paume de la main. Enfin il faut pencher sa main en avant en cassant le poignet. Au début les mouvements du pendule peuvent être timides mais s’amplifieront avec le temps et la pratique.

Exercices simples pour entrer en contact avec votre pendule de radiesthésie.

En tant que débutant il est bon d’apprendre à entrer en contact avec son pendule au travers de quelques exercices.

Un exercice simple de prise de contact avec le pendule de radiesthésie consiste à entrer en contact avec lui et à rompre le contact un peu comme avec un interrupteur on/off. Entrez en contact avec le pendule et observez son mouvement. Ensuite demandez au pendule de s’arrêter, vous pouvez tout simplement lui dire « stop ». Durant l’exercice, ne bougez ni votre main ni votre bras afin de ne pas influencer le pendule. Répétez cet exercice autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que la prise de contact soit fluide.

Créer une convention entre votre pendule et vous-même

Avant de commencer à utiliser votre pendule il reste une dernière chose à faire, c’est établir une convention mentale avec son pendule. C’est une sorte de « contrat » dans lequel vous identifiez et définissez quel mouvement signifie « oui », lequel signifie « non » et lequel signifie « je ne sais pas ». Dès que vous changez de pendule, il est important de refaire cette étape et de créer une convention. Un exercice très simple consiste à vous préparez comme écrit plus haut, à prendre son pendule et à lui demander de montrer le « oui ». Le pendule se mettra alors à bouger lentement au début. Insistez jusqu’à avoir une réponse claire de sa part. Demandez lui de s’arrêter et refaite de-même avec le « non » et le « je ne sais pas ».

Le pendule divinatoire peut répondre de diverses façon : le pendule tourne dans le sens des aiguilles d'une montre, soit dans le sens anti-horaire, il est également possible que le pendule oscille verticalement ou horizontalement. L’immobilité du pendule peut également être une réponse, par exemple, que la question à été mal formulée. Une fois la convention établie, vous pourrez la vérifier en posant des questions simples au pendule : Est-ce que 1+1 font 2 ? Est-ce qu’il pleut dehors ?...

Exercices simples pour entrer en contact avec votre pendule de radiesthésie.

Comment poser une question au pendule ?

Vous êtes enfin prêt(e) à poser des questions simples à votre pendule ! Mais quelles questions peut-on poser à son pendule ? Le problème n’est pas le fond de la question mais la forme. Il faut poser des questions claires, simples et logiques. Pour une question complexe, il peut être intéressant de la fractionner en plusieurs questions plus simples :

Est-ce que monsieur X à promener le chien au parc ce matin ? est une question complexe qui peut être fractionnée de la manière suivante :

Est-ce que monsieur X est sorti ?   Est-ce qu’il était avec son chien ?  Sont-ils allés au parc ?

Attention à toujours rester neutre. Si vous posez des questions personnelles auxquelles vous souhaitez avoir une réponse précise vous pouvez risquer d’obtenir des réponses erronées. La subjectivité peut devenir votre plus grand ennemi en radiesthésie. Mettez tous vos sentiments, toutes vos envies et vos préjugés de cotés lors de vos séances de pendule afin de limiter le risque d’interférences avec les ondes énergétiques reçues par le pendule. Enfin afin d’éviter de vous déconcentrer lors de vos séances, il peut être intéressant de préparer les questions à l’avance en les écrivant sur le papier. Cela vous permettra de rester totalement concentrer et de ne pas devoir réfléchir à la question ou à sa formulation.

Il faut savoir que le pendule peut se tromper. Bien évidemment, la marge d’erreur est bien plus faible lorsque vous faites appel à un radiesthésiste expérimenté mais gardez à l’esprit que l’erreur, aussi infime soit-elle peut être possible. Si vous connaissez un radiesthésiste expérimenté, vous pouvez faire appel à lui pour comparer vos résultats avec les siens afin de voir si vos résultats sont similaires. Enfin il est important de toujours prendre du recul face aux résultats que vous pouvez obtenir lors d’une séance de radiesthésie. N’accordez pas trop de pouvoir au praticien ou au pendule et gardez votre libre arbitre.

Comment poser une question au pendule ?

Améliorer la sensibilité aux ondes et radiations avec des exercices de radiesthésie

Afin d’améliorer votre sensibilité et de réduire votre taux d’erreur, il est indispensable de s’entrainer régulièrement. Soyez patient, obtenir des résultats fiables peut prendre du temps. Vous trouverez ci-dessous des exercices pour débutants simples à bien maitriser. Prenez le temps de noter vos résultats après chaque exercices afin de voir votre évolution. Il est normal de faire beaucoup d’erreurs au début. Persévérez jusqu’à obtenir un sans fautes à ses exercices. Le taux de réussite et d’échec dépends de chacun, de notre sensibilité, de notre état d’esprit, de notre concentration et de notre magnétisme.

L’exercice des verres d’eau.

Prenez 3 verres et remplissez-en 2 d’eau. Placez votre pendule au-dessus du premier verre et demandez-lui s’il y a de l’eau dedans. Passez ensuite au second verre puis au troisième et observez les résultats obtenus. Une fois que vous maitrisez cet exercice vous pouvez essayer de le faire à l’aveugle, sans voir ce que contiennent les verres. Demandez à une personne de mélanger les 3 verres et de les recouvrir d’un mouchoir pour que vous ne puissiez pas voir le contenu. Refaite l’exercice et voyez si les résultats du pendule sont corrects.

Vous pouvez également réaliser d’autres variantes de cet exercice en collant une étiquette sous chaque verre dont seulement une est marquée au stylo. Mélangez les verres et demandez au pendule si l’étiquette est marquée puis passez au verre suivant... Il existe de multiples exercices avec des niveaux de difficultés différents. Ce sont d’excellents moyens pour vous entrainer, affiner votre sensibilité aux vibrations vous permettant de capter les informations subtils et créer un lien puissant avec votre pendule.

Maintenant à vous de jouer !